Accueil > Institut > Bulletin d'informations > Bulletin n°115

Bulletin d'informations (archives)

Numéro 116

-------------------------------------------

Institut d'études lévinassiennes
Bulletin d'informations n°116
20 mai 2010
--------------------------------------------

Chers amis,

Nous vous rappelons que le mercredi 26 mai 2010 à 20h00, aura lieu la première des deux séances du séminaire en de Gilles Hanus intitulé "Quitter l'Université sans renoncer au savoir : le Freies jüdisches Lehrhaus de Franz Rosenzweig".

Cette séance se tiendra dans les locaux de l'ESCP, 79 avenue de la République, 75011 Paris, le mercredi 26 mai 2010 à 20h00.

Nous vous rappelons que vous pouvez écouter les précédentes séances des séminaires en utilisant la médiathèque du site (http://levinas.fr/audio/liste.asp ou http://levinas.fr/video/liste.asp).

En raison des disponibilités limitées, nous vous remercions de réserver vos places dès que possible, par l'un des moyens suivants :

a) Sur le site www.levinas.fr à l'adresse suivante où vous trouverez un lien e-mail pour envoyer une réservation : http://www.levinas.fr/institut/intervenants/detail_intervention.asp?id=127

b) En écrivant à reservation@levinas.fr et en indiquant vos nom, prénom, adresse et nombre de réservations. Le prix est de 10 euros par séance ou 4 euros pour les adhérents. L'entrée est gratuite pour les étudiants (sur présentation de la carte). Le bulletin d'adhésion est disponible à l'adresse http://www.levinas.fr/formation/adhesion.asp.

Présentation du séminaire :

En octobre 1920 le freies jüdisches Lehrhaus (la libre maison d'études juives) voyait le jour à Francfort sous l'impulsion de Franz Rosenzweig. Cette maison d'études, il l'avait voulue d'abord puis construite comme le lieu dans lequel pourrait se déployer une « nouvelle pensée ». En effet, la décision de rester juif, prise par Rosenzweig au seuil de la conversion au christianisme, impliquait de renoncer à la carrière universitaire brillante qu'on lui prédisait sur la foi de sa thèse consacrée à Hegel.

Nous tâcherons de comprendre, au cours de la première séance, cette nécessité, en examinant tout d'abord le contexte dans lequel se sont déroulés le « retour » de Rosenzweig et la création du freies jüdisches Lehrhaus. Le judaïsme allemand du début du XX° siècle est le lieu de tensions et de tentations extrêmement stimulantes et dangereuses. Le lien de l'être juif à l'Allemagne, comprise par les philosophes comme la nation métaphysique par excellence, est complexe et passionnel, comme en témoignent les textes d'Hermann Cohen, qui constituait aux yeux de Rosenzweig un modèle – malgré leurs différences importantes.

Au cours de la seconde séance, nous étudierons un certain nombre de textes de Rosenzweig relatifs à l'enseignement et donc au sens de cette nouvelle « maison d'études » et tâcherons d'en tirer quelques propositions relatives au savoir.

Bibliographie :

Hermann  Cohen, « Judéité et germanité », Pardès, n°5, 1987.

Franz Rosenzweig, « Les bâtisseurs », « Il est grand temps… », « Formation sans fin », « unLernen nouveau » dans Confluences, Vrin, 2003.
Lettre à Rudolf Ehrenberg, du 31 octobre 1913, Cahiers d'études lévinassiennes, n°3, 2004p. 189-197
Lettre à Friedrich Meinecke, du 30 août 1920, La règle du jeu, n°29, septembre 2005, p. 142-147.
Lettre à Rudolf Hallo, du 27 mars 1922, Cahiers d'études lévinassiennes, n°8, 2009, p. 97-106.

Cordialement,

L'équipe de l'Institut d'études lévinassiennes
www.levinas.fr

-----------------------------

Pour vous désinscrire de la liste de diffusion de cette lettre d'informations, merci d'indiquer votre adresse mail à désinscrire en écrivant au webmestre : levinas@wanadoo.fr

 


Recevez régulièrement par e-mail les dernières informations concernant les activités de l'Institut d'études lévinassiennes.
   
Votre e-mail