Accueil > Institut > Intervenants > Jean-Luc Evard

Jean-Luc Evard

Traducteur germaniste, membre du comité de rédaction de la revue Conférence. Il a traduit en français Franz Rosenzweig, Ernst Jünger et Karl Mannheim entre autres. Il est l'auteur d'articles parus dans de nombreuses revues et de plusieurs ouvrages.

 

Interventions pour l'Institut d'études lévinassiennes

Année 2009-2010
séminaire
Martin Heidegger : l'Université dans tous ses états

 

Bibliographie

Ernst Jünger : Autorité et domination, Editions de l'Eclat, 2004, 350 p.
La faute à Moïse : Essais sur la condition juive, L'Harmattan, 1994, 170 p.
La religion perverse. Essai sur le charisme, Editions du Rocher, 2008, 186 p.
Signes et insignes de la catastrophe. De la swastika à la Shoah, Editions de l'Eclat, 2005, 230 p.

 

Biographie :

Jean-Luc Evard est traducteur germaniste et membre du comité de rédaction de la revue Conférence. Il a traduit en français Franz Rosenzweig, Ernst Jünger et Karl Mannheim entre autres. Il est l'auteur d'articles parus dans de nombreuses revues et de plusieurs ouvrages parmi lesquels Signes et insignes de la catastrophe. De la swastika à la Shoah, éd. de l'Éclat, 2005 et La religion perverse. Essai sur le charisme, éd. du Rocher, 2008. Il vient de publier la traduction de Karl Mannheim, La pensée conservatrice, aux éditions de la revue Conférence. Autres ouvrages traduits :

Hannah Arendt- Kurt Blumenfeld, Correspondance 1933-1963, Desclée de Brouwer, 1998

Karl Mannheim, Idéologie et utopie, Maison des Sciences de l'homme, 2006

Franz Rosenzweig, L'écriture, le verbe et autres essais, PUF, 1998

 


Recevez régulièrement par e-mail les dernières informations concernant les activités de l'Institut d'études lévinassiennes.
   
Votre e-mail